Citation

Gheritarish de Michel Robert

Spin off de L’agent des Ombres

Sortie : Septembre 2011

Editeur : Pocket

Note : 3,5 / 5

 

 

 

 

 

 

 

Quatrième de couverture : 

Aux confins du plan primaire s’étendent les Terres de Sang. Une étendue aride et sauvage dévastée autrefois par la guerre entre la Lumière, les Ténèbres et le Chaos, ou se déchaînent parfois des tempêtes de magie meurtrières et incontrôlées.
Ici, n’existe qu’une seule loi, celle du plus fort. Certains s’y aventurent en quête d’une vie nouvelle ; d’autres, à la recherche de fabuleux trésors de légende. Voici l’histoire de l’un d’entre eux : Gheritarish, guerrier Loki, mercenaire du Chaos.

 

Mon avis (Ilks) :

Gheritarish cède son costume d’éternel second rôle pour celui de protagoniste principal de ce roman. Ce roman constitue une série dérivée de l’agent des ombres, composée pour le moment d’un unique  tome.

L’histoire commence assez lentement, la trame peine à se mettre en place. En effet, l’auteur oublie son “univers des plans” au profit d’un univers rappelant les films de “westerns spaghetti”. Il le développe à un point tel qu’il s’y perd complètement, oubliant ainsi sa trame de départ.

Néanmoins, une fois passée cette digression, l’histoire prend toute son ampleur.
Ainsi, on prend plaisir à retrouver les éléments qui avaient fait le charme des ouvrages précédents, à savoir une histoire menée tambour battant et des scènes de combats d’un rare réalisme.
Ajoutez à ce mélange la présence de  Gher, personnage jovial, hédoniste et bagarreur, et vous obtenez un livre riche en émotion . En effet, fini les états d’âme de Cellendhyl, bonjour à la joie de vivre de Gher!

A l’instar de son personnage principal, l’histoire est assez simple, on devine relativement rapidement qui est (sont) le(s) personnages qui joue(nt) un double jeu, et pourtant on se laisse entraîner avec plaisir dans les aventures de notre héros.

Malheureusement , comme pour le cycle de l’agent des ombres, je regrette que l’auteur abuse des scènes de sexe qui n’apportent pas grand chose à l’histoire.

Au final le roman est à l’image de son héros : simple et attachant.
Si vous aimez les livres où le protagoniste principal est le stéréotype même du guerrier, qui se bat d’abord et réfléchit ensuite, vous prendrez plaisir à lire ce roman.

Du même auteur : L’ange du chaos

Gheritarish de Michel Robert

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s