Citation

Le serment de l’épée de David Weber

Tome 1

Editeur : L’Atalante

Sortie : Juin 2011

Note : 2 / 5

 

 

 

Quatrième de couverture : 

Bahzell bahnakson est un hradani, race maudite depuis les guerres des sorciers qui ont dévasté le monde. Les hradanis souffrent de la Rage, qui décuple leurs forces quand elle s’empare d’eux et leur vaut la crainte et le mépris de tous.
Otage chez l’ennemi juré de son père, Bahzell se voit contraint de prendre la fuite, pourchassé par la vengeance d’un prince qui conspire avec les forces du mal. Assassins et démons le guettent. Son seul recours serait-il Tamanak, le dieu de la guerre, qui entend faire de lui son champion?
Car l’affrontement des dieux n’a pas vraiment cessé depuis la chute de Kontovar un millénaire plus tôt……

 

Mon avis(Ilks) : 

David Weber est un auteur de science-fiction; aussi quand j’ai découvert ce roman résolument fantasy, je m’y suis essayé. Vendu en France comme un dyptique, le serment de l’épée n’est qu’un seul est même ouvrage, découpé (de façon barbare) par l’Atalante.
Il est difficile de vraiment apprécier ce « premier tome » sans lire le second. En effet, hormis la présentation des personnages, nous n’apprenons pas grand chose et l’histoire peine à commencer. Et quand enfin l’histoire débute, le livre prend fin. On sent que l’histoire a du potentiel, mais que ce tome ne fait qu’effleurer l’objet véritable du récit.
 

Les deux héros que sont les hradanis sont relativement bien dépeints. Ce peuple maudit a quelque chose de fascinant et la « rage » rend les scènes de combat encore plus excitantes. Toutefois, j’aurais apprécié d’avoir des « héros » un peu moins stéréotypés : le côté super-héros du personnage principal (qui est plus grand que tout le monde, plus fort que tout le monde, etc….) est légèrement dérangeant.Les personnages secondaires me posent plus de problème, mais une fois encore, la faute en revient au découpage. On se doute que l’auteur ne nous a pas encore tout révélé sur certains d’entre eux. Gageons que ce sera chose faite d’ici la fin du « second tome ».
 

Au final, un premier tome bien terne mais qui laisse espérer de bons moment pour la suite. Un conseil, ne faites pas comme moi, lisez les tomes coups sur coups.

Le serment de l’épée tome 1 de David Weber

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s