Rencontre avec Lisa Jackson

Les éditions Harlequin ont organisé une rencontre avec quelques blogueurs et l’auteure Lisa Jackson. Nous avons eu la chance de pouvoir y participer et remercions l’éditeur pour cette opportunité.

Lisa Jackson revient de la Loveletter Convention à Berlin qui a durée 3 à 4 jours ainsi que d’un tour en Allemagne : Munich, Cologne, etc…. Le lendemain, elle prendra l’eurostar pour Londres.

Rencontre avec Lisa Jackson

Voici un résumé des questions-réponses de cette rencontre :

Pouvez-vous vous présenter un peu pour les lecteurs français qui ne vous connaissent pas ?

Je m’appelle Susan Lisa Jackson. J’ai changé de nom légalement pour Lisa Jackson. J’écris depuis 33 ans. J’ai publié mon premier roman  vers 31 ans. J’ai deux enfants qui aujourd’hui sont adultes dont Michael qui a 34 ans.

Avec ma sœur Nancy Buch pendant qu’on gardait les enfants on a lu un article dans le Times qui parlait de ces femmes qui gagnent beaucoup d’argent en écrivant de la romance. On était de jeunes mamans, lectrices de romans policiers, pas de romance, mais on a décidé de tenter notre chance. On disposait de peu de moyens, je ne sais pas comment on a fait ça, avec les enfants et tout. J’ai tapé 7 pages ce qui est beaucoup. Tout au long du processus, j’ai pu m’appuyer sur ma soeur Nancy.

Ce premier roman a été refusé dans tout New York mais il y a différentes formes de lettre de refus. Certaines indiquant qu’ils aimaient le style, qu’il y avait du suspens, avec des encouragements à poursuivre.

Le premier roman de Nancy a être publié fut une romance pour ados. Pour moi ça a été un peu plus dur et long avant de publier Twist of Fate. Après ça on a continué à écrire quelques romances mais nous n’avions pas d’agent. J’ai écrit quinze romans avant d’en avoir un.

Quand j’ai écrit des romans historiques médiévaux je n’y connaissais rien, mais c’était amusant à écrire. On m’a demandé si je voulais les publier sous mon vrai nom Lisa Jackson.

J’ai grandi dans l’Oregon. Nancy est ma seule soeur.

Je me sens très chanceuse d’écrire autant de gros livres. Et les policiers me plaisent.

Avec l’engouement pour le romantic suspens, mes romans sont devenus des thrillers avec quelques ingrédients de romance.

et votre soeur ?

Elle a commencé par écrire des romances et maintenant, elle écrit également des romantic suspens.

On a co-écrit avec ma soeur Nancy, une série de roman, Wicked avec une pointe de paranormal.

Est-ce qu’il y a d’autres tomes dans la série Alvarez et Pescoli ?

Oui, le tome 4 qui s’intitule Afraid to die puis il y a Ready to die et je viens juste de finir Deserves to die (sortie VO 29 juillet 2014, portant ainsi la série à 6 tomes en VO.)

Comme les deux héroïnes de cette série sont mariées, y aura-t-il dans les prochains tomes, de nouveaux couples ?

Presque mariées ! Dans les prochains tomes, on va se concentrer sur le personnage de Pescoli dont la grossesse va être un gros choc pour elle. Sa grossesse va couvrir trois tomes.

Peut-on envisager une romance avec le personnage de Joelle (secrétaire du bureau du shérif) ?

Elle est mariée. Elle va au travail, à l’église, fait des cookies. Elle a 60 ans. Ce serait possible mais non, elle restera avec son mari.

La série se passe dans la montagne, par temps de neige, est-ce que vous pensez que les sérial killers ne se trouve que là ?

L’histoire va descendre l’été parce que les enfants vont grandir, Jeremy va grandir. De ce que j’ai compris il y a quelques tueurs en série  en Floride, en Californie mais pas beaucoup dans « middletown ».

qu’aimez-vous dans le romantic suspens ?

J’aime le thriller, le puzzle, le mystère, ce qui donne la chair de poule et j’aime avoir un héro dont on ne sait pas s’il est le gentil gars ou le méchant. Par exemple le secret de Church Island qui est sortie en VO l’année dernière. C’est un de mes livres préférés.

Mon premier roman devenu best-sellers fut If she only knews.

que répondez-vous aux détracteurs de la romance notamment des romantic suspens ?

J’aime la romance dans le suspens, le thriller, dans tout, j’aime  la romance partout. J’aime quand la romance couvre toute l’histoire. En ce qui concerne le romantic suspsens ma théorie est que romance et danger sont étroitement imbriqués, que la romance est au service du suspens.

Si certains lecteurs sont snobs, ce n’est pas mon problème. Il y a suffisamment de lecteurs pour que quelques uns lisent des romantic suspsens.

quels auteurs aimez-vous lire ?

Michael Connelly, Harlan Coben, le Banquier de Dick Francis.

Récemment, j’ai lu de l’eau pour les éléphants. Je ne m’attendais pas à ça.

J’ai lu également le tome 1 de Twilight mais je ne suis pas une fan de vampire, la fantaisie ce n’est pas mon truc.

Défendre Jacob de William Landay, des romances classiques comme Rebecca.

est-ce que le tueur en série du tome 2 de la série Alvarez et Pescoli est vraiment mort.

A priori oui.

Mais dans la série New Orleans avec les détectives Rick Bentz et Reuben Montoya, à la fin du premier tome le père John est tué. Or dans Devious, il réapparaît. De même pour le tueur du tome précédent.

Je fais toujours en sorte que les méchants puissent revenir si cela présente un intérêt.

Mon prochain roman est un roman indépendant qui sera connecté avec Deep freeze et Fatal Burn.

Au départ, j’écris les romans par deux, mais comme les lecteurs connaissent les personnages, je suis d’accord pour en écrire d’autres tomes.

Rencontre avec Lisa Jackson

Bragelonne a acheté les droits du romantic suspens qu’elle a co-écrit avec sa soeur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s