Citation

La marque du démon (Kara Gillian, #1)

La marque du démon de Diana Rowland

My rating: 4 of 5 stars

Tome 1

Milady

Mars 2012

476 pages

 

Résumé :

Kara Gillian est affectée aux homicides depuis peu lorsqu’on lui confie sa première enquête. Or, il ne s’agit pas de n’importe quelle enquête mais de celle d’un tueur en série.

Kara est également invocatrice de démons et va avoir besoin de ses connaissances pour résoudre cette enquête liée aux arcanes.

Mon avis (audel) :

Ce livre sort un peu de l’ordinaire. En effet, l’héroïne est une invocatrice de démons. Mais ce n’est pas tout, elle est également inspecteur fraîchement nommé aux services des homicides. Vous l’aurez compris il s’agit ici d’un mélange entre enquête policière et surnaturel.

L’héroïne est un personnage qui n’est pas un super héros, elle n’est pas inspecteur depuis longtemps et est donc emprunte aux doutes lorsqu’elle doit diriger sa première enquête. De même en tant qu’invocatrice, même si elle est relativement expérimentée dans ce domaine, elle se tourne sans hésiter vers son mentor dès que le besoin s’en fait sentir. Mais tout ceci ne l’empêche pas d’être relativement sûr d’elle. Sa seule particularité est la solitude dans laquelle elle s’est progressivement installée.

Avec Kara, nous allons faire la connaissance d’un démon et d’un agent du FBI qui vont tous les deux perturber sérieusement la vie tranquille de notre héroïne. Ces deux personnages ne sont pas très développés car présents que lorsqu’ils sont en interaction avec Kara. Or, il va se former entre ces trois personnages une sorte de trio amoureux qui ne sera presque pas mis en avant. En effet, à la fin de ce premier tome, rien dans leur relation ne sera vraiment éclairé. La romance est quasiment inexistante, l’auteure préférant se concentrer sur l’intrigue principale.

L’univers de cette série est assez simple dans le sens où il n’y a que des démons. Cependant, ceux-ci se divisent en niveaux de leurs puissances et demeurent dans un autre plan que le notre. Au-dessus d’eux, il y a les seigneurs démons qui semblent soumis à des règles différentes des autres et être en concurrence pour des territoires.

L’intrigue policière est intéressante et offre quelques rebondissements. Elle va avoir de plus en plus d’importance au fur et à mesure du tome et devenir de plus en plus précise (un peu comme un Patricia Cornwell ou un Bones à certains moments).

Le dénouement est des plus original et des plus inattendus.

En résumé c’est un premier tome bien rythmé avec un soupçon d’humour et qui promet un second tome des plus intéressants.

Kara Gillian tome 1 : lamarque du démon de Diana Rowland

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s