Citation

L'héritier de l'ombre (Cygne noir, #4)

L’héritier de l’ombre de Richelle Mead

My rating: 4 of 5 stars

tome 4 (dernier tome !)

milady

novembre 2012

525 pages

 

résumé :

Eugénie doit protéger ses enfants coûte que coûte. Ainsi, elle va devoir se résoudre à non seulement quitter l’outremonde mais également à cesser ses activités de chamanes. Elle doit complètement se couper du monde. Seulement, elle ne peut pas tourner le dos à ses royaumes et ses sujets impunément. Aussi quand ces derniers ont besoin d’elle, elle va devoir faire un choix !

mon avis (Audel) :

Des deux séries pour adulte de l’auteur, j’ai une préférence pour celle-ci, sans doute parce que c’est avec elle que j’ai découvert Richelle Mead. C’est donc avec une certaine tristesse que je referme ce dernier tome.

La série étant initialement prévue en 6 tomes (comme toutes les séries de l’auteure), je trouve que l’auteure a relativement bien réussi l’exercice de faire de ce tome 4 un condensé des tomes 4,5 et 6 qu’elle avait initialement prévu.

Cependant, bien sur en tant que fan de cette série, on ne peut trouver qu’il manque encore certaines choses. En effet, même si la plupart des questions ont été résolues, il en reste encore quelques uns relativement importants. Je trouve qu’il manque un « x années plus tard » par exemple. Car, on a quand même une impression d’achèvement partiel mais pas total, ce qui est à la fois très frustrant et à la fois bien, nous laissant libre d’imaginer notre propre fin!

En outre, j’ai trouvé le dénouement assez prévisible ce à quoi l’auteure ne m’avait pas habitué jusque là. Donc ce fut une légère déception pour moi à ce niveau : le gros rebondissement est prévisible dans le sens qu’il est logique si l’auteure voulait achever sa saga ce qui est le cas ici. Car il est vrai que même si elle tente à la toute fin de relancer un peu l’intrique il lui était nécessaire d’apporter un semblant de conclusion.

L’inconvénient quand on ne lit qu’un tome par an d’une série c’est qu’on oublie certains éléments d’un tome à l’autre. Par exemple le personnage de Pagiel m’était complètement sortie de la tête. Or, c’est un personnage qui va être développé dans ce tome ci et qui va même se voir confier un rôle très important dans l’intrigue.

Bien qu’il n’y ait finalement pas beaucoup d’action a proprement parlé, les pages s’enchaînent sans qu’on s’en aperçoive réellement.

Dans ce tome, on retrouve une Eugénie plus mûre, qui assume enfin ce qu’elle est et agit en conséquence, même quand cela est très difficile voire douloureux. On retrouve bien sûr notre triangle amoureux même si les sentiments d’Eugénie vont être de plus en plus affirmés et irrévocables dans ce tome. Il n’y a plus vraiment d’hésitation. Ce qui n’empêche pas les confrontations entre Eugénie et ces deux mâles très intéressantes et intenses.

J’ai particulièrement aimé tout ce qui concerne Volusian dans ce tome. En effet, on va enfin découvrir qui (et pourquoi) l’a banni entre les mondes. En outre, depuis le début on se demande quand il va se révéler d’une manière ou d’une autre. Ce tome nous montre Volusian sous un nouvel aspect et lui aussi va jouer un rôle très important dans ce tome.

Bref, un tome dans la lignée des précédents avec une intrigue plus simple que précédemment mais qui permet de conclure en partie cette merveilleuse saga de fantaisie urbaine.

Lecture réalisée pour une LC sur livraddict avec :

Chookette, Jessy_Violette, Yumiko,

Cygne noir tome 4 : l’héritier de l’ombre de Richelle Mead

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s