Citation

Que la mort nous sépare (Revenants, #2)Que la mort nous sépare d’Amy Plum

My rating: 4 of 5 stars

Tome 2

352 pages

Milan

janvier 2013

Présentation de l’éditeur :

Aux yeux de Kate, Vincent est parfait. À un détail près : Vincent est un revenant. Un revenant dont la vie consiste à mourir pour sauver des gens. Mourir. Puis revivre indéfiniment. 

Kate a préféré quitter sa petite vie tranquille de mortelle pour partager l’existence pour le moins atypique de Vincent. De son côté, Vincent a décidé de contrer sa véritable nature et de résister à ses pulsions mortelles pour l’amour de Kate. Mais, par ce choix, il doit endurer une grande souffrance physique. Pour épargner Vincent, Kate va donc tenter de trouver une solution en pénétrant encore un peu plus dans l’univers morbide des revenants. À cette occasion, elle fait une découverte des plus dangereuses. Une découverte qui pourrait aider le clan de Vincent à se débarrasser à tout jamais de ses ennemis jurés, les Numa. Kate se retrouve alors au coeur d’une guerre de clans meurtrière et séculaire dont elle va devenir le principal enjeu.

Mon Avis :

Ce tome 2 se situe un mois après le dénouement du tome précédent.

Un début placé sous le signe de l’action puisque ce tome s’ouvre sur une séance d’entraînement entre Kate, Vincent et Gaspard. En outre, la tension est omniprésente. En effet, les revenants sont en état d’alerte depuis un mois ne sachant ce que préparent les numas.

Or parallèlement à l’intrigue principale avec les numas, Kate et Vincent continuent leur romance et doivent trouver un moyen de s’adapter à la condition de chacun ce qui ne va pas sans une certaine culpabilité.

Ainsi, on retrouve les ingrédients du premier tome, à savoir romance, paranormal, action, enquête mais cette fois-ci à parts plus égales entre eux.

Par ailleurs, avec ce tome on plonge plus en profondeur dans l’univers de l’auteur. On fait également la connaissance de deux nouveaux personnages à tendance antipathique : Violette et Arthur. On retrouve également avec plaisir la majorité du groupe de l’hôtel Grimod. Cependant, comme la narration se fait à la première personne, ils restent au second plan, et le lecteur peut ressentir une certaine frustration de ne pas en savoir davantage sur eux, en particulier sur Jules par exemple.

Dans ce tome, on voit l’héroïne poursuivre son apprentissage de la vie (et de la mort !) pour mûrir davantage. D’ailleurs cette suite est davantage encore centrée sur elle que le tome précédent.

Après un rebondissement lors du dénouement, le tome se termine sur un cliffhanger insoutenable !

Les revenants tome 2 : que la mort nous sépare de Amy Plum

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s