L’ange de la nuit tome 1 : La voie des ombres de Brent Weeks

La voie des ombres (L'ange de la nuit, #1)La voie des ombres de Brent Weeks

My rating: 4 of 5 stars

Tome 1

Milady

640 pages

Mai 2011

 

Présentation de l’éditeur :

Le tueur parfait n’a pas d’amis, il n’a que des cibles.
Pour Durzo Blint, l’assassinat est un art et il est l’artiste le plus accompli de la cité, grâce à des talents secrets hérités de la nuit des temps.
Pour Azoth, survivre est une lutte de tous les instants.Le petit rat de la guilde a appris à juger les gens d’un seul coup d’oeil et à prendre des risques – comme proposer à Durzo Blint de devenir son apprenti.
Mais pour être accepté, il doit commencer par abandonner son ancienne vie, changer d’identité, aborder un monde d’intrigues politiques, d’effroyables dangers et de magies étranges, et sacrifier ce qui lui est le plus précieux…

Mon avis

Ce roman est le premier tome d’une trilogie.

On suit le point de vue et les aventures principalement de deux personnages : Durzo Blint assassin professionnel de renom et Kylar, son apprenti ce qui représente son seul espoir d’une vie meilleure sans peur !

Kylar est un jeune homme qui éprouve une certaine difficulté à se défaire de son innocence ce qui le différencie de son maître pour lequel il développe une certaine fascination.
Durzo, quant à lui est un personnage mystérieux, difficile à cerner : c’est un tueur implacable dont la seule faiblesse semble être le faible pourcentage d’humanité qu’il lui reste encore.

A travers eux, on fait la connaissance d’autres personnages secondaires dont Logan, un personnage qu’on va voir évoluer et qui semble prendre davantage d’importance au fur et à mesure de l’intrigue.

Il s’agit pour ce premier de présenter l’univers et les différents personnages mais, c’est également un roman initiatique non seulement du point de vue du héros Kylar mais également pour Logan, Hélène et Jilar. En effet, dans ce roman, on voit très doucement la jeune génération se préparer à prendre la relève. Ainsi, entre la première partie et la seconde, nous avons toute une série d’ellipses temporelles représentant une partie de l’apprentissage de ces personnages. Par conséquent l’intrigue se déroule sur plusieurs années.

L’univers du roman est pour l’essentiel très sombre, remplit de complots politiques. Chaque personnage a, au minimum, une double identité et joue plusieurs rôles. Seul quelques intrigues secondaires sentimentales en arrière fond viennent éclairer quelques peu cet univers, mais là encore point de happy end !

Le dénouement se compose d’une accélération du rythme avec une longue bataille finale dont l’enjeu dépasse nos personnages, d’une série de révélation plus ou moins déroutante et enfin de morts y compris du côté de notre équipe de personnages principaux et secondaires qu’on a appris à connaître et auxquels on s’est attaché !

Un premier tome très dense et riche qui à la fois forme un tout et à la fois prépare le reste des tomes de la saga.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s