Rencontre – Dédicaces avec Sophie Jomain

Vendredi 22 janvier 2016, les éditions France loisirs ont organisé, dans leur locaux une rencontre suivi d’une séance de dédicaces avec l’auteure Sophie Jomain.

IMG_5740

La rencontre était organisée à occasion de la réédition par France Loisirs d’un second volume regroupant les tomes 3 et 4 des aventures de Felicity Atcott :

Sophie Jomain adorerait être comme Felicity. Elle a créé ce personnage car elle avait envie d’une copine d’écriture, de littérature. Elle désirait également une héroïne à qui on peut tout faire ou presque. Il s’agissait d’une sorte d’exutoire dont le but était de décomplexer son écriture.

S’il y a de l’humour dès qu’on approche des scènes sensuelles c’est parce qu’à l’époque l’auteur n’était pas à l’aise dans leur rédaction. Ce n’est plus le cas maintenant comme on peut le constater avec recherche jeune femme avisée. Ecrire ce genre de scène donne l’impression de dévoiler son intimité.Par exemple, dans les Etoiles de Noss Head, le premier baiser d’Anna est en réalité celui de l’auteure.

IMG_5755

Sophie Jomain est croyante et a toujours été intéressée par les anges. Or, elle trouvait que dans la bible, ils étaient trop clichés. Elle souhaitait des personnages plus dévergondés et en même temps toujours honnêtes comme Terrence. Cependant, l’auteure a une préférence pour Stanislas.

Avant d’écrire un tome 1, elle écrit une histoire puis la divise en parties. Ainsi, elle sait toujours le début et la fin. Néanmoins, il arrive des imprévus comme l’histoire crossover avec un zombie qui sera publiée au mois de mars 2016 et co-écrit avec Maxime Gillo.

L’humour est toujours présent dans la série Felicity Atcock même s’il s’estompe dans les tomes 3 et 4.

Sophie Jomain écrit en moyenne un livre et demi par an. Le tome 5 de FA a été le plus difficile à écrire. Elle a eu beaucoup de reproches concernant la fin du dernier tome des Etoiles de Noss Head. Cependant, elle n’aime pas les histoires trop facile.

IMG_5756

Le personnage de Phil Harper devait ressembler au prince Edouard mais l’auteur a rêvé de son héroîne. Or, dans ce rêve, Felicity Atcock préférait qu’il ressemble à Simon Pegg.

Sophie Jomain est à l’aise dans l’écriture de tout ce qui a un peu d’humour.

Elle aime le personnage de Anna car celle-ci représente la jeune fille qu’elle a été et Felicity la femme qu’elle voudrait être.

Projets à venir :

  • Une option cinématographique a été posé sur Recherche jeune femme avisée.
  • le tome 6 de Felicity Atcock devrait sortir en octobre 2016 pour les Hallienales
  • 27 avril 2017 un roman dans un genre dans lequel on ne l’attend pas.
  • début 2017 aux éditions pygmalion un romantic suspens avec maxime gillo

IMG_5764

Retrouver plus de photos ici

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s