la fierté des soeurs Cynster tome 3 (Cynster tome 18) : indocile angelica de Stephanie Laurens

Indocile Angelica (The Cynster Sisters Trilogy, #3)Indocile Angelica by Stephanie Laurens
My rating: 4 of 5 stars

tome 3

Harlequin

560 pages

juillet 2016

 

Présentation de l’éditeur :

Parée de son pendentif porte-bonheur, Angelica sait que, ce soir, elle trouvera l’amour. Si ce bijou a marché pour ses sœurs alors même qu’elles étaient kidnappées, il n’y a pas de raison qu’il ne fonctionne pas pour elle… Et quand, au cours du bal, ses yeux se posent sur ce grand lord au regard bleu glacier, son instinct lui souffle que sa quête est finie : elle a trouvé sa moitié ! Du moins le croit-elle… jusqu’au moment où, profitant d’une promenade au clair de lune, il la jette sans ménagement sur ses épaules et l’emporte dans sa voiture. Angelica est sous le choc : il s’agirait donc du mystérieux Ecossais qui a tenté d’enlever Heather et Eliza ? Oui, il l’avoue même sans honte ! Et pourtant, contre toute logique, elle ne doute pas un instant : cet homme est bien son âme sœur.

Mon avis :

Il s’agit du dernier tome de cette trilogie appartenant au cycle de la famille Cynster.

Dans ce tome, nous suivons les aventures de la plus jeune des soeurs, Angelica. C’est une héroïne impulsive et déterminée à trouver, comme ses soeurs, son « héros » bien qu’elle ait seulement 21 ans. Or, dès lors qu’elle le trouve, elle est prête à tout pour tout obtenir l’argent, la position sociale, des enfants et aussi l’amour.

Ce tome est l’occasion pour le lecteur d’avoir les réponses aux nombreuses questions soulevées dans les tomes précédemment notamment en ce qui concerne le laird, personnage servant de fil conducteur de la trilogie.Ainsi, dès le début du roman, on découvre enfin à la fois l’identité du Laird et la raison des enlèvements des soeurs Cynster.

L’intrigue connait des pauses le temps de brèves incursion du côté du « clan » Cynster lors desquelles on peut observer la dynamique de cette famille en action avec notamment les hommes d’un côté et les femmes de l’autre telles deux grandes puissances s’affrontant.

Le dénouement connait quelques derniers rebondissements plus ou moins prévisibles. Il est également l’occasion d’annoncer le diptyque autour de Henrietta et Marie Cynster, qui fait en quelque sorte suite à cette trilogie. (En espérant que ces deux romans soit traduits et publiés en France).

Enfin, l’auteur nous livre ici l’épilogue non seulement du livre mais également de la trilogie.

En conclusion un tome qui reprend les ingrédients des précédents tout en s’en détachant pour donner un couple passionné et fort en caractère !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s