Dark Skies de F.V. Estyer

Dark SkiesDark Skies by F.V. Estyer

My rating: 4 of 5 stars

270 pages

22/10/2017

 

Présentation de l’auteure :

Une vie monotone. Un pavillon de banlieue. Une fiancée aimante. Matthew s’en contente parfaitement, sans rechigner. Taisant sa vraie nature. Ses réels désirs.
Une rencontre fortuite. Un embrasement des sens.
La vie de Matthew bascule.
Et si le jour, il reste ce chic type sans histoire, lorsque vient la nuit, ses démons prennent le pouvoir.
Il ne lutte plus. Se laisse sombrer. Avec délice. Avec audace. Jusqu’à se perdre.

*** Roman érotique MM – Ce récit comporte des scènes explicites entre hommes ***

Mon avis :

Attention, il s’agit ici d’un roman érotique entre hommes s’adressant à un public averti.

Initialement publier sur une plateforme d’écriture, l’auteure a su bonifier cette histoire. C’est ainsi un plaisir de découvrir cette nouvelle version même en ayant lu la première. Une histoire et des personnages dont on ne se lasse pas.
Dans ce livre, nous découvrons l’histoire de Matthew, en couple avec une femme qu’il aime depuis quelques années. Tout semble aller bien pour lui jusqu’au jour où son parton lui présente un nouveau collaborateur Trent. Cette rencontre signe le début de a fin pour Matthew.

En effet, Trent va lui faire découvrir le Dark Skies et avec un nouveau monde de plaisir inavouable pour Matt, le poussant à se remettre en question et s’interroger sur sa relation avec Bianca.
Des scènes érotiques particulièrement bien décrites, à travers lesquelles une romance se dessine en arrière-plan.
Si Matt est peu sûr de lui, en quête d’intensité, Trent est au premier abord tout le contraire déterminé, arrogant… Et s’il se révélait plus complexe ? Leur relation va alterner entre désirs et répulsions en passant par la curiosité.
Le roman est divisé en sept parties chacune correspondant à un des sept péchés capitaux. La narration est agrémentée de passages dans le passé extrait du journal de Matt.
Mention spéciale pour un personnage secondaire Connor dont on aimerait en apprendre bien davantage (peut-être lors d’un second tome qui lui serait consacré ?).
Au-delà d’une histoire addictive, l’auteure a accordé un soin particulier à la version papier en y incorporant quelques illustrations mettant en scène les protagonistes dans des passages importants de l’histoire.
Bref un roman qui devrait ravir les amateurs du genre, mais également les curieux avides de nouvelles expériences !

Publicités

Très cher journal tome 2 : Sous le ciel de Cornouailles de Jennifer McQuiston

Sous le ciel de Cornouailles (Seduction Diaries, #2)Sous le ciel de Cornouailles by Jennifer McQuiston
My rating: 4 of 5 stars

Tome 2

harlequin

Septembre 17

454 pages

Présentation de l’éditeur :

Sa tante vient de lui léguer un cottage en Cornouailles ? Lucy voit son avenir s’éclairer : elle va enfin pouvoir échapper au destin tout tracé de fille de vicomte qui l’attendait et devenir libre. Sauf que son père vend aussitôt la propriété à un certain lord Branston, sans la consulter ! Refusant de renoncer à un héritage qui lui revient, Lucy va tout mettre en œuvre pour le récupérer. Indifférente au qu’en-dira-t-on, elle n’hésite pas à voyager seule jusqu’à Lizard Bay, où elle compte bien convaincre le nouveau propriétaire de lui rendre son cottage, et tous ses espoirs d’indépendance…

Mon avis :

Ce roman appartient à la trilogie très cher journal. Cependant, il peut tout à fait se lire indépendamment. L’histoire n’est pas en lien direct avec le tome précédent.
Nous suivons pour l’essentiel les péripéties de Lucy Westmore, une jeune fille qui s’apprête à faire son entrée dans le monde. Sauf que Lucy n’en éprouve aucune envie, que ferait-elle d’un époux ? Ne peut-elle pas continuer à s’occuper de ses bonnes œuvres et rien d’autre pour le restant de ses jours ?
Un héritage inattendu va lui apporter la solution et la complication de ses problèmes en l’obligeant à se rendre d’urgence en Cornouailles afin de contrecarrer les plans d’un certain lord Branston.

En apparence, l’histoire se devine aisément notamment concernant l’évolution des relations entre Lucy et lord Branston. D’ailleurs, l’auteure prend son temps pour mettre la romance en place et ne la développe ensuite pas plus que nécessaire. En effet, dans ce roman, il y a beaucoup plus comme une réflexion sur la condition des femmes (de l’époque ?), sur la nécessité d’être deux, mais aussi sur l’importance du lieu où l’on vit, d’être bien entouré et surtout de faire les bons choix.

Ainsi, on assiste presque à un roman d’apprentissage, suivant l’évolution de l’héroïne guidée par sa tante décédée qui lui a légué ses journaux intimes.

Les pages se tournent toutes seules et on ne peut qu’être happé dès le début du livre.

Un second tome meilleur encore que le premier avec de l’humour, du charme et de la réflexion. Une réussite.

Up in the air tome 1 : in flight de RK Lilley

In Flight (Up in the Air, #1)In Flight by R.K. Lilley
My rating: 3 of 5 stars

Tome 1

Hugo

358 pages

septembre 2016

Présentation de l’éditeur :

Lorsque Bianca, la jolie hôtesse de l’air de 23 ans, croise le regard du milliardaire James Cavendish, elle perd son sang-froid. L’imperturbable Bianca ne parvient pas à détourner son regard des yeux bleu turquoise dominateurs de son passager. Elle est magnétiquement attirée par lui comme jamais jusque-là James le sent et va lui faire accepter qu’elle vienne le retrouver chez lui après leur atterrissage.

Le désir de Bianca pour cet homme est si fort qu’elle va accepter de se laisser dominer par lui, et elle va découvrir une part cahée d’elle-même.

Mais quel est ce traumatisme qui la conduit à dépasser ses limites ? Et Stephan, l’ami homosexuel de Bianca, saura-t-il la protéger ?

Mon avis :

Premier tome d’une tétralogie érotique, à ne pas mettre entre toutes les mains !

Nous suivons les aventures de Bianca lors de sa rencontre avec James. Bianca est une jeune hotesse de l’air qui représente un attrait particulier pour le richissime James Cavendish, du fait en partir de sa virginité conservée jusqu’à présent.
La première partie du roman se concentre surtout sur la partie physique de leur relation, le cadre mis en place ne sert que de prétexte à installer la partie érotique de l’histoire, à savoir l’initiation de Bianca au plaisir du sexe et plus spécifiquement du BDSM.
Cependant, ces scènes ne sont finalement tout au plus cru mais sont très soft pour les lecteurs lisant de la romance érotique par exemple. C’est explicite, intense mais assez classique.
la seconde partie du roman comporte elle aussi sa part d’érotisme mais voit la romance prendre de l’ampleur et les personnages s’épaissir.
Il s’agit là plus qu’un tome un du introduction donnant presque l’impression que le tome un a été coupé en deux. il est donc préférable de commencer sa lecture en possédant déjà la suite ainsi que d’attendre le second volet pour se forger une opinion sur cette histoire.
Le rebondissement final est des plus intéressant et annonce une suite explosive.
Une romance qui reprend les codes de la romance érotique tout en s’en détachant nettement.

View all my reviews