le mari de mon frère tome 1 de Gengoroth Tagame

Le mari de mon frère (#1]Le mari de mon frère (#1] by Gengoroh Tagame

My rating: 4 of 5 stars

Tome 1

Akata

178 pages

                                          septembre 2016

Présentation de l’éditeur :

Yaichi élève seul sa fille. Mais un jour, son quotidien va être perturbé… Perturbé par l’arrivée de Mike Flanagan dans sa vie. Ce Canadien n’est autre que le mari de son frère jumeau… Suite au décès de ce dernier, Mike est venu au Japon, pour réaliser un voyage identitaire dans la patrie de l’homme qu’il aimait. Yaichi n’a alors pas d’autre choix que d’accueillir chez lui ce beau-frère homosexuel, vis-à-vis de qui il ne sait pas comment il doit se comporter. Mais ne dit-on pas que la vérité sort de la bouche des enfants ? Peut-être que Kana, avec son regard de petite fille, saura lui donner les bonnes réponses…

Mon avis :

Le premier tome d’une série en cours d’au moins trois tomes dont le thème principal est l’homosexualité.

Il ne s’agit pas pour autant d’un M/M dans le sens où la question est abordé d’un point de vue sociale, culturel et historique. En effet, Yaichi élève seul sa fille. Un mois après la mort au canada de son frère jumeau, il reçoit la visite du mari canadien de celui-ci, Mike.

Cette visite va occasionner une remise en cause de la part de Yaichi. Il va se poser des questions à propos de son jumeau qu’il n’avait jusqu’alors jamais osé se poser préférant ne rien savoir. Sa fille sert à soulever des interrogations en apparence innocentes. cela permet d’apporter une certaine légèreté dans l’histoire.

On assiste également à un choc des cultures entre japonais et canadien avec la langue, la nourriture, le comportement… chacun des personnages part à la découverte de l’autre.

Les pages sont bien remplies, il n’y a que très peu de grande planche. Le graphisme est soigné et précis.

Entre les chapitres, l’auteur glisse un page plus historico-culturel sur l’évolution des droits des gays à l’internationale.

Le tome se termine sur un clifhanger que le lecteur ne voit pas venir.
un premier tome à la fois drôle et touchant.

Publicités

Marine blue tome 1 de Ai Yazawai

Marine Blue d’Ai Azawa

Tome 1

Delcourt

Avril 2015

 

 

Présentation de l’éditeur :

Haruka mène une vie paisible au bord de la mer. L’insouciance de sa jeunesse se mêle à la douceur du vent qui, chaque jour, vient caresser son visage. Mais vient le jour où Arikawa, son amour de jeunesse, revient d’un long voyage en Amérique. Pourquoi est-il parti sans rien dire ? Et n’est-il revenu que dans l’unique but de battre Ipei, le cousin de Haruka, dans une compétition de surf ?

Mon avis :

Série qui date de 1989 sur le thème du surf et de la mer.

L’histoire d’un amour d’enfance inavoué entre Arikawa et Tachibana qui vont avoir une seconde chance quatre ans plus tard. Vont-ils cette fois réussir à dépasser les non-dits et profiter au maximum de cette nouvelle occasion qui leur est donnée ?

Tomoyo et Ippei viennent compléter notre duo et pimenter leur relation. Ce quatuor de jeunes lycéens se veut hétérogène avec la jeune fille sage, timide et innocente, le « beau gosse » mystérieux…

Chaque page est occupée par un dessin en pleine page sur lequel viennent généralement s’ajoute deux à trois autres plus petits. Un graphisme très précis qui parvient notamment à rendre avec brio les émotions des différents personnages.

De manière ponctuelle, sur le côté gauche, des commentaires de l’auteur sur les différents protagonistes.

Un premier tome qui pose les personnages ainsi que les différentes intrigues amoureuses formant ainsi une très bonne introduction à cette nouvelle saga.