La trilogie des lords tome 3 : A la merci du vicomte de Sabrina Jeffries

A la merci du vicomte (Lord Trilogy, #3)A la merci du vicomte by Sabrina Jeffries
My rating: 4 of 5 stars

Tome 3

Harlequin

512 pages

Septembre 2018

Présentation de l’éditeur :

Lorsqu’elle a accepté d’aider Katherine Hasting, Felicity n’imaginait pas que les choses tourneraient aussi mal. En effet, si elle a publié sous pseudonyme des propos diffamants au sujet de Ian Lennard dans l’Evening Gazette, c’était uniquement afin d’offrir à son amie un prétexte pour rompre des fiançailles qu’elle ne désirait plus. Mais voilà que le séduisant vicomte l’a démasquée, et il n’apprécie pas du tout d’être la cible de rumeurs qui risquent de le ruiner. Car Ian a besoin d’une épouse au plus vite pour conserver son héritage et, Felicity le comprend avec effroi, il entend bien lui faire jouer ce rôle pour lui faire payer son impertinence…

Tout comme les tomes précédents, celui-ci peut tout à fait se lire indépendamment des deux autres. Et même si les personnages des tomes un et deux font leur apparition, cela ne pose aucun problème de compréhension de ne pas avoir lu leur histoire.

Avec Felicity et Ian, Sabrina Jeffries renoue avec les codes traditionnels de la romance historique. Ainsi nous avons un vicomte qui se trouve dans l’obligation de se marier et de produire un héritier rapidement sous peine de perdre son héritage. De l’autre côté, nous avons une jeune femme célibataire malgré son âge diminuant considérablement ces chances de finir autrement que vieille fille. Pour cause, elle se retrouve à élever ses quatre jeunes frères.

La rencontre entre Ian et Felicity est explosive tout comme elle donne le ton du reste de l’histoire. Tous les deux ont en commun d’être têtu, déterminé et cachant un secret. Si celui de Felicity est rapidement révélé, il faudra attendre presque le dénouement pour découvrir celui de Ian.

Si donc la romance nous amène sans surprise là où on s’y attend, l’auteure parvient à nous tenir en haleine par un jeu de secrets et de mystères constant.

Le choix de deux personnages forts donne des joutes verbales des plus exquises.

Un dernier tome qui conclut avec brio cette trilogie à lire absolument.

Publicités

La trilogie des lords tome 1 : la captive du galion de Sabrina Jeffries

La captive du galion (Lord Trilogy, #1)La captive du galion by Sabrina Jeffries
My rating: 4 of 5 stars

Tome 1

Harlequin

438 pages

Janvier 2018

 

Présentation de l’éditeur :

Le courage de Sara est mis à rude épreuve depuis qu’elle a quitté l’Angleterre. Non seulement son bateau a été attaqué par des pirates, mais le terrible capitaine Horn, de sinistre réputation, a fait débarquer toutes les femmes sur une île déserte, avec le projet extravagant de fonder une colonie. Pire, Horn leur ordonne à présent de choisir un époux parmi les pirates ! Sara, la seule à oser parfois lui tenir tête, est incapable de le faire changer d’avis. Elle s’entend alors avec un matelot allié pour organiser un mariage blanc, qu’ils annuleront à Londres dès qu’ils auront réussi à fuir. Mais le capitaine n’apprécie pas du tout la nouvelle de ses fiançailles…

Mon avis :

Ce roman est le premier tome d’une trilogie de romance historique.

Ce livre nous raconte l’histoire de Sarah, une jeune femme à la fois en marge de la société et à la fois intégrée à celle-ci. En effet, elle jouit du statut et d’une partie des privilèges liés au statut de feu son beau-père. Elle en profite pour tenter de faire changer les choses.

Dans cette optique, elle décide d’embarquer incognito sur le bateau transportant des femmes condamnées vers une colonie anglaise. Elle espère ainsi mettre un terme à ce procédé en rendant compte du mauvais traitement de ces femmes durant le trajet et arrivées sur place.

Mais son projet ne va avoir de cesse que d’être contrarié par son frère puis par le plus célèbre et redoutable des pirates.

Ce cadre sortant de l’ordinaire va permettre à l’auteur d’aborder les sujets typiques sous un angle différent tel que la condition des femmes à cette époque, les différences de classes sociales….

Si l’histoire principale tourne autour de Sarah et du capitaine Horn, une partie non négligeable va être consacrée à certains personnages secondaires évitant ainsi les temps morts dans l’intrigue principale.

Sarah tout comme le capitaine Horn sont des individus à forte personnalité et déterminés ce qui donne des confrontations savoureuses.

Le capitaine est un personnage en souffrance et sa rencontre avec Sarah va lui permettre de cicatriser de ses blessures.

Le dénouement fidèle à ce que le lecteur espère comporte quelques rebondissements intéressants offrant un second souffle au récit.

En résumé, un premier tome réussi qui nous transporte.

Très cher journal tome 3 : Complot et sentiments de Jennifer McQuiston

Complot et sentiments (Très cher journal, #3)Complot et sentiments by Jennifer McQuiston
My rating: 4 of 5 stars

Tome 3

Harlequin

340 pages

Novembre 2017

Présentation de l’éditeur :

« Je suis disposé à vous épouser le plus rapidement possible. »
Westmore n’aurait jamais pensé faire une telle proposition. Mais même un libertin notoire comme lui, allergique à tout engagement, ne peut ignorer les dégâts causés à la réputation d’une jeune femme surprise seule avec lui dans une bibliothèque. Agissant en gentleman, il offre réparation à la discrète Mary Channing. Mais, contre toute attente, l’orgueilleuse refuse sans ménagement ! Combien de demandes de vicomte pense-t-elle recevoir dans sa vie ? Avec une franchise déconcertante, elle lui explique qu’elle ne l’apprécie pas ; comme si le mariage était affaire de goût. Pourtant, lorsqu’ils découvrent par hasard un inquiétant complot visant la reine Victoria, c’est vers lui qu’elle se tourne pour mener à bien son enquête…

Mon avis :

Ce roman, bien que faisant partie d’une trilogie, peut tout à fait se lire indépendamment des autres tomes. En effet, la série repose sur des « ingrédients » repris d’un roman à l’autre notamment la présence de pages d’un journal intime, mais il n’y a pas de lien entre les intrigues ou les personnages.

Dans ce livre, nous faisons la connaissance de Mary qui se rend à Londres pour tenir compagnie à sa sœur enceinte dont l’époux a dû s’absenter. La jeune femme vit depuis toujours dans un endroit un peu reculé du monde et ne connait la vie qu’à travers les livres. Ce détail permet à l’auteur de faire des mises en abime par moment, donnant des réflexions et scènes très drôles. En effet, l’héroïne compare souvent la réalité et la fiction, et en particulier en ce qui concerne les hommes et l’amour.

Quant au second personnage principal, Goeffroy dit West a tout d’un antihéros contrastant avec les attentes de l’héroïne. C’est un libertin dont la réputation n’est plus à faire et qui aime tourner les autres en ridicule.

Les deux jeunes gens vont se retrouver bien malgré eux mêlés à un complot contre la reine, mais aussi associés par les rumeurs. Un couple atypique et attachant dont on assiste à la naissance des sentiments.

Un roman court, drôle et haletant qui se dévore de la première à la dernière ligne.